Le marché des monte escalier d’occasion

Le monte escalier n’est pas un équipement bon marché. Il est donc logique que le marché du monte escalier se soit développé. Mais attention, un monte escalier, ce n’est pas une voiture ou un téléviseur. C’est un équipement sur mesure qui a été installé dans un endroit précis avec des contraintes précises. Que vous soyez un acheteur ou un vendeur d’un monte escalier d’occasion, vous allez donc être soumis à des contraintes importantes qui vous obligeront très probablement à passer par un professionnel du monte escalier pour, dans un premier temps, démonter le monte escalier chez le vendeur, et l’adapter en le remontant chez l’acheteur.

Sans aller jusqu’à dire que le coût du matériel va devenir dans un tel contexte, accessoire par rapport au coût de remontage et de réinstallation, il n’en reste pas moins vrai que pour le vendeur du monte escalier, il ne faut pas s’attendre à récupérer son investissement de départ, loin de là. De même pour l’acheteur la différence de prix avec un modèle neuf, compte tenu des frais d’installation, d’adaptation et parfois de remise en état, amèneront certes le prix à descendre un peu, mais pas sans doute dans les proportions que vous imaginez.

Par ailleurs les installateurs, qui travaillent sur les monte escalier d’occasion ne sont pas non plus légion alors que l’offre des vendeurs dépasse souvent largement la demande. C’est donc une option qui peut-être envisagée mais qui, dans de nombreux cas, n’aboutira pas à une opération financière très intéressante. alors soyez attentif aux opportunités !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *